L'UEL a élaboré une brochure, sous forme de questions et réponses, sur le crédit d’impôt salaire social minimum (CISSM) en collaboration avec l’ABBL, l’ACA, la Chambre de Commerce, la Chambre des Métiers, la clc, la Fédération des Artisans, la FEDIL et l’Horesca.

La loi budgétaire pour 2019 a introduit un CISSM dont peuvent bénéficier les salariés (et les apprentis) qui perçoivent un salaire mensuel brut compris entre 1.500 EUR et 3.000 EUR. Le but du CISSM est de permettre la revalorisation du salaire minimum, mesure qui va de pair avec l’augmentation de 2,01 % du montant brut du salaire social minimum (SSM), pour faire suite à l’engagement du gouvernement d’augmenter le SSM de 100 EUR. Le CISSM est applicable rétroactivement à compter du 1er janvier 2019.

Les informations contenues dans le document sont d’ordre général et ne sont pas destinées à traiter la situation particulière d’une personne ou d’une société spécifique. Ces informations ne peuvent, ni ne doivent, servir de support à des décisions sans avoir au préalable sollicité les conseils d’un professionnel et sans avoir effectué une analyse détaillée de chaque situation.

 

Brochure en langue française

 

Brochure en langue allemande

 

 

La promotion de la compétitivité de l’économie nationale est un souci majeur et constant de tous les acteurs économiques. Pour assurer une croissance économique durable, pérenniser les systèmes de sécurité sociale et financer le progrès social, il est indispensable d’améliorer constamment l’attractivité et la compétitivité de l’économie luxembourgeoise par la mise en place d’un environnement législatif et réglementaire favorable aux entreprises.

L'UEL élabore, de concert avec ses membres, les positions des entreprises sur des sujets interprofessionnels, les défend auprès des pouvoirs publics et des syndicats et les présente aux médias. L’UEL s’engage activement dans le débat sociopolitique, dans le respect du développement durable et de la responsabilité des entreprises.

 

 

Sur tous les sujets qui sont de son domaine de compétence, l'UEL est régulièrement amenée à élaborer des dossiers de fond pour soutenir ses prises de positions. Les domaines concernés sont : l'économie et la fiscalité, l'emploi et les relations de travail, la sécurité sociale, le développement durable, l'éducation et la formation, la simplification administrative, la concurrence... En toute transparence, l'UEL publie ses réflexions.