La charte commune du 20 septembre 2004 visant à promouvoir l'égalité des chances et l'accès à l'emploi de personnes handicapées favorisant l'emploi, vient d'être revue et adaptée.

A l’occasion de la journée internationale des personnes handicapées du 3 décembre 2015, une nouvelle version de la "Charte commune pour promouvoir l'égalité des chances des personnes en situation de handicap sur le marché de l'emploi" a été signée, par l'OGBL, le LCGB, l'UEL et l'INDR, dans les locaux de Info-Handicap. Par cette signature, les partenaires sociaux réaffirment leur engagement commun à renforcer l'intégration des personnes en situation de handicap dans le monde des entreprises.

Les personnes en situation de handicap peuvent connaître des situations d’évitement, de rejet et d’isolement et subir une réelle exclusion sociale en raison de leur handicap qui accroît les risques de précarité financière et matérielle.

Le statut des personnes en situation de capacité de travail réduite est très variable : salarié handicapé, salarié reclassé etc. voire sans aucun statut particulier. Mais la détresse que peuvent connaître ces personnes lorsque le marché du travail et les entreprises qu’elles souhaitent intégrer leur paraissent inaccessibles et fermés est la même.

Les entreprises font d'ores et déjà des efforts en matière d'inclusion de personnes en situation de capacité de travail réduite, notamment dans le cadre de leur politique de RSE. Alors que les cas de discrimination et d’exclusion à l’égard des personnes en situation de handicap restent nombreux, la signature de la Charte a pour objectif de sensibiliser les ressortissants des organisations signataires à cette situation et de les inviter à poursuivre ou accentuer leurs efforts pour intégrer ces personnes dans leurs équipes. L'emploi est un vecteur crucial d'autonomie et d'indépendance et donc d'inclusion dans la société.

La Charte est un appel à l'action. Dans le cadre de la signature de la charte précitée, les signataires sont déjà en train de préparer une série de projets et d’actions concrètes pour l’année 2016: Outre une importante conférence de sensibilisation et d'information au printemps 2016 à destination des employeurs, des fiches signalétiques anonymisées sont établies pour faciliter aux personnes handicapées la recherche d’un emploi. Ces fiches regroupent un CV classique de la personne handicapée ainsi que des précisions sur les adaptations et aménagements nécessaires par l’employeur et les mesures d’insertion possibles.

 

Témoignages de 2 entreprises

Afin d’illustrer la thématique de l'égalité des chances des personnes en situation de handicap sur le marché de l'emploi, deux entreprises labellisées ESR – Entreprise Socialement Responsable se sont déclarées d’accord pour livrer un témoignage dans le cadre de leur politique RSE. Il s'agit de :

- CHNP - Centre Hospitalier Neuro-Psychiatrique
o M. Brian Jenkins, art-thérapeute (témoin « salarié ») et
o M. Driss Moussaïd, cadre intermédiaire responsable du département art/ergo-thérapie (témoin « employeur »).

- CTG Luxembourg PSF SA
o M. Steewe Lefay, Competence Developer (témoin « salarié ») et
o Mme Caroline Simon, Human Resources Director (témoin « employeur »).

Documents

 

La promotion de la compétitivité de l’économie nationale est un souci majeur et constant de tous les acteurs économiques. Pour assurer une croissance économique durable, pérenniser les systèmes de sécurité sociale et financer le progrès social, il est indispensable d’améliorer constamment l’attractivité et la compétitivité de l’économie luxembourgeoise par la mise en place d’un environnement législatif et réglementaire favorable aux entreprises.

L'UEL élabore, de concert avec ses membres, les positions des entreprises sur des sujets interprofessionnels, les défend auprès des pouvoirs publics et des syndicats et les présente aux médias. L’UEL s’engage activement dans le débat sociopolitique, dans le respect du développement durable et de la responsabilité des entreprises.

 

 

Sur tous les sujets qui sont de son domaine de compétence, l'UEL est régulièrement amenée à élaborer des dossiers de fond pour soutenir ses prises de positions. Les domaines concernés sont : l'économie et la fiscalité, l'emploi et les relations de travail, la sécurité sociale, le développement durable, l'éducation et la formation, la simplification administrative, la concurrence... En toute transparence, l'UEL publie ses réflexions.